Conseils

La natation, un exercice qui fait moins souffrir les os

Plusieurs analyses ont établi les avantages de la nage. Elle permet de travailler l’ensemble des muscles du corps, de faire du bien à son cardio et à son système pulmonaire par des exercices plus ou moins continus.

Mais surtout, ce qu’on oublie souvent, c’est que se rendre à la piscine, à l’inverse des autres entrainements, épargne nos jointures.

En effet, nous avons moins à subir le poids de notre corps quand nous nous trouvons à l’intérieur de l’eau que lorsque nous sommes sur la terre ferme à l’image des cosmonautes qui sont autrement plus « légers » dans l’espace que sur la surface du globe.

C’est ainsi que nos articulations souffrent moins de nos exercices dans l’eau que lorsque nous faisons de la course à pied où chaque collision avec le terrain occasionne des pressions à nos articulations.

C’est pourquoi on peut observer que les particuliers vont faire l’acquisition des piscines avec un système de nage. Cela donne la possibilité d’avoir une activité sportive périodique tout en se protégeant des microtraumatismes qui peuvent être créés par les autres sports.

Nonobstant ses importants bienfaits, la nage n’en est pas moins un entrainement qui peut mettre à mal notre organisme si on ne prend pas quelques précautions sommaires :
De cette manière, on n’oubliera pas de procéder à quelques échauffements basiques de certaines articulations avant de se lancer dans les longueurs :
-Les poignets
-Les coudes qui sont sollicités au moment de l’appui sur l’eau
-Les épaules qui sont certainement les os les plus sollicités lors des longueurs parce qu’elles permettent de faire nombre des mouvements des diverses nages.
-Les genoux qui demeurent le moteur de votre poussée dans l’eau
-Les chevilles qui favorisent les mouvements des pieds et permettent de prendre appui lors des virages.

D’autre part, la natation est un sport favorable pour soulager la plupart des afflictions articulaires tel que l’arthrose et permet une rééducation toute en douceur lorsqu’on a eu une lésion dans un autre activité sportive. Il est en outre commun de voir les sportifs de hauts niveaux faire des séances de rééducation à la piscine en plus de leur séance de kinésithérapeute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *